Les visites pour les résidents accueillis en EHPAD à la Clinique du Diaconat-Colmar 

 

Nous vous informons que les visites sont ouvertes au niveau de l'EHPAD Clinique :

dans les espaces de vie : pour une durée de 45 min, à raison de 2 personnes à la fois. Les visites se font de 9h30 à 17h00.

Vous pouvez prendre rendez-vous via la plateforme Doctolib ou par téléphone. 

Visite à l'EHPAD du Diaconat-Colmar      Téléchargez le document d'aide à la prise de RDV

 

 

en chambre : pour une durée de 45 min, mais une seule personne à la fois est autorisée. Les visites se font de 9h30 à 17h00.

Les visites en chambre ne s'effectuent que sur prescription médicale. 

La prise de rendez-vous s'effectue uniquement par téléphone, de 9h30 à 12h00, au 03 89 21 22 19.

 

 

Pour ne pas rompre le contact, des rendez-vous Skype sont possibles. 

Si vous souhaitez pouvoir communiquer avec votre proche, via Skype, nous vous encourageons à en faire la demande. Vous pouvez dès à présent prendre rendez-vous au 03 89 21 22 19.

 

 Le respect des gestes barrières (distanciation physique, port du masque…) et la procédure habituelle de visites restent de mise. 

 

 

 

Les visites pour les résidents accueillis en EHPAD au Home du Florimont

- Les visites continuent à être organisées par téléphone.
- Les plages des visites sont maintenues tous les jours.
- Les recommandations (tests, questionnaires...) correspondent aux recommandations ministérielles du 27 novembre 2020.

Les lieux de visites sont les suivants : salle multimédia et salon de coiffure.
- Si une visite ne respecte pas les mesures barrières ou le protocole de visite, la visite de cette personne sera suspendue pour une période de 15 jours.


Organisation des sorties et des retours

- respect strict des consignes.
- Préconisation qu’un test de dépistage soit réalisée par les personnes qui seront en contact avec le résident, et cela dans les 48 heures précédant la rencontre.
- Maximum rassemblement de 6 personnes.
- Port du masque pour l’ensemble des personnes (en dehors du temps du repas).
- Distanciation à table autour du résident (1.5 m).

Au retour dans l’établissement, le résident sera testé et sera confiné en chambre minimum 7 jours. Un second test sera réalisé à J+7 du retour. 

 

Pour ne pas rompre le contact, des rendez-vous Skype, sont possibles. 

Si vous souhaitez pouvoir communiquer avec votre proche, via Skype, nous vous encourageons à en faire la demande, afin que cela puisse être organisé avec l’animatrice au sein du service.

Vous pouvez dès à présent contacter l’accueil de 10h00 à 11h30, au 03 89 27 94 00, pour la prise de rendez vous.

 

 

Dans le cadre des mesures de prévention Covid-19, nous vous rappelons qu’il est plus qu’essentiel de respecter les gestes barrières et la distanciation pour lutter contre le virus. Nous savons pouvoir compter sur votre compréhension et votre respect de ces mesures.

 

Les visites pour les patients hospitalisés (Hôpital Schweitzer)

En raison de la situation sanitaire, les visites sont interdites au sein de notre établissement.

Seuls les patients venant pour un examen ou une consultation sont autorisés à rentrer dans le service. Les mineurs ou les personnes dépendantes, peuvent être accompagnés d’une seule personne.

Pour la sécurité de tous :

- Le port du masque est obligatoire dans notre établissement.
- Merci de réaliser une friction des mains avec une solution hydro-alcoolique à l’entrée de la clinique.
- Dans toutes les circonstances, merci de respecter la distance de sécurité de 1m avec les autres. 

 

Les visites en maternité (Hôpital Schweitzer)

Pour le service de maternité, les visites sont limitées au papa ainsi qu'aux frères et soeurs du nouveau né. 

Nous vous informons que des résidents de l’EHPAD René VOGEL ont été testés positifs au dépistage de la « COVID 19 ».Les résidents et familles concernés ont été informés et les mesures d’isolement ont été mises en place.

L’ensemble des résidents et du personnel de l’EHPAD René VOGEL RDC, sont testés ce jour. 

En application avec les recommandations ministérielles, il nous est demandé de suspendre les visites pour l’ensemble des résidents et ce pour l’ensemble du service (RDC et 1er étage) : « Les visites des proches sont systématiquement suspendues dans tous les établissements ayant des cas de COVID parmi les résidents, sur tout ou partie de l’établissement en fonction de la configuration architecturale de l’établissement, […] Les visites peuvent reprendre lorsqu’aucun nouveau cas n’est survenu dans les 10 derniers jours. »

 

De ce fait, les visites sont suspendues et nous reviendrons vers vous dès que le service sera à nouveau ouvert aux visiteurs. 

Pour ne pas rompre le contact, des rendez-vous Skype, sont possibles.

Si vous souhaitez pouvoir communiquer avec votre proche, via Skype, nous vous encourageons à en faire la demande. Vous pouvez dès à présent prendre rendez-vous au 03 89 21 22 19. 

 

Nous recommandons également à l’ensemble des familles et visiteurs d’effectuer un test RT-PCR.

 

Madame, Monsieur,

La Haute Autorité de Santé affine ses recommandations sur la priorisation des populations à vacciner contre la Covid-19. Les recommandations de vaccination répondent à un double objectif :

- Réduire les hospitalisations et les décès,
- Maintenir les activités essentielles du pays, particulièrement celles du système de santé.

 

Deux critères principaux ont été pris en compte par la Haute Autorité de Santé pour établir cette priorisation :

- L’existence d’un facteur de risque individuel de développer une forme grave de la maladie,
- L’exposition accrue au virus.

 

La Haute Autorité de Santé a élaboré une stratégie vaccinale préliminaire, en commençant par prioriser les personnes les plus à risque de forme grave et les plus exposées au virus, pour tenir compte d’une arrivée progressive de doses de vaccins au fil de l’année 2021.

 

Compte tenu du nombre limité de doses qui seront disponibles au démarrage de la campagne de vaccination, la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en priorité les personnes âgées résidant en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), en unités de soins de longue durée (USLD) ou tout autre hébergement collectif.

 

À cet effet, nous travaillons actuellement sur l’organisation interne, pour répondre à cette recommandation ministérielle. C’est pourquoi nous vous demandons de bien vouloir nous retourner l’attestation jointe signée.

 

Pour les personnes n'ayant pas à ce jour retourné l'attestation, nous vous prions de bien vouloir nous l'adresser avant le 8 janvier 12h, même si votre réponse nous a été communiqué par téléphone.

 

La décision de vaccination reste une décision individuelle, c’est pour cela que nous vous demandons votre accord ou refus écrit pour une vaccination Covid 19.

Les visites pour les résidents en USLD à la Clinique du Diaconat-Colmar

 

Nous vous informons que les visites sont ouvertes au niveau de l'USLD :

• dans les espaces de vie : pour une durée de 45 min, à raison de 2 personnes à la fois. Les visites se font de 9h30 à 17h00.

Vous pouvez prendre rendez-vous via la plateforme Doctolib ou par téléphone. 

Visite en USLD       Téléchargez le document d'aide à la prise de RDV

 

• en chambre : pour une durée de 45 min, mais une seule personne à la fois est autorisée. Les visites se font de 9h30 à 17h00.

Les visites en chambre ne s'effectuent que sur prescription médicale. 

La prise de rendez-vous s'effectue uniquement par téléphone, de 9h30 à 12h00, au 03 89 21 22 19 (entre 9h30 et 12h).

 

 

Pour ne pas rompre le contact, des rendez-vous Skype, sont possibles. 

Si vous souhaitez pouvoir communiquer avec votre proche, via Skype, nous vous encourageons à en faire la demande, afin que cela puisse être organisé avec l’animatrice au sein du service.

Vous pouvez dès à présent contacter l’accueil de 9h30 à 12h00, au 03 89 21 22 19 , pour la prise de rendez vous.

Les visites pour les résidents en Accueil 3à la Clinique du Diaconat-Colmar

 

Nous vous informons que les visites sont ouvertes au niveau de l'Accueil 3 :

• dans les espaces de vie : pour une durée de 45 min, à raison de 2 personnes à la fois. Les visites se font de 9h30 à 17h00.

Vous pouvez prendre rendez-vous via la plateforme Doctolib ou par téléphone. 

Visite en Accueil 3       Téléchargez le document d'aide à la prise de RDV

 

• en chambre : pour une durée de 45 min, mais une seule personne à la fois est autorisée. Les visites se font de 9h30 à 17h00.

Les visites en chambre ne s'effectuent que sur prescription médicale. 

La prise de rendez-vous s'effectue uniquement par téléphone, de 9h30 à 12h00, au 03 89 21 22 19 (entre 9h30 et 12h).

 

 

Pour ne pas rompre le contact, des rendez-vous Skype, sont possibles. 

Si vous souhaitez pouvoir communiquer avec votre proche, via Skype, nous vous encourageons à en faire la demande, afin que cela puisse être organisé avec l’animatrice au sein du service.

Vous pouvez dès à présent contacter l’accueil de 9h30 à 12h00, au 03 89 21 22 19 , pour la prise de rendez vous.

Dans le cadre de la modernisation l'établissement, l'Hôpital Schweitzer a décidé de faire confiance à la société Doctolib pour la prise de rendez-vous en ligne.

Il est désormais possible de prendre rendez-vous en ligne, 7j/7 et 24h/24, pour les services suivants :

     - Consultation d'anesthésie
     - Consultation d'endocrinologie et diabétologie
     - Consultation de rhumatologie

Cette décision poursuit l'initiative lancée au mois de Janvier 2019 avec la réorganisation de l'accueil des patients de Cardiologie.

Cliquez ici pour accéder
à la page Doctolib de l'Hôpital

 

Cette campagne 2019 a pour objectif de sensibiliser l’ensemble des publics sur les enjeux de la sécurité des soins et de favoriser un dialogue entre usagers et professionnels de santé. Cette année, le projecteur est mis sur les antibiotiques et la lutte contre l’antibiorésistance   

L’édition 2019 de la semaine de la sécurité des patients contribuera à rappeler l’importance de la préservation des antibiotiques, qui doivent être utilisés à bon escient. De nombreux thèmes seront mis en valeur et feront l’objet d’événements, à la fois au niveau national (café-débat, colloque interministériel, échange en faculté avec des étudiants de santé et des enseignants) et régional grâce à la mobilisation des acteurs locaux. D’autres thématiques portant sur la sécurité de la prise en charge des patients pourront être développées durant cette semaine.

 

Télécharger le programme :

Animations à l'Hôpital Schweitzer

 

Animations au Diaconat-Colmar

 

La Fondation de la maison du Diaconat de Mulhouse organise, le 24 septembre 2019 à l'Hôpital Albert Schweitzer, une journée de sensibilisation à l'insuffisance cardiaque dans le cadre de la semaine du cœur. Cet événement est soutenu par Novartis.

Affiche 01Programme

10h à 17h : Stands
Lieu : Hall d'accueil de l'Hôpital

15h à 16h : Conférence
Lieu : Chapelle de l'Hôpital


Thématiques de la conférence :

1) Qu'est-ce que l'insuffisance cardiaque
2) Conseils de professionnels
3) Vivre son insuffisance cardiaque
4) Echanges

En savoir plus sur l'insuffisance cardiaque

L’insuffisance cardiaque est une maladie grave, touchant 500 000 personnes, responsable d’au moins 165 000 hospitalisations et plus de 70 000 décès chaque année en France. Cette maladie est trop peu connue alors qu'il existe des médicaments qui améliorent la qualité de vie des patients et réduisent la mortalité. Cette journée de sensibilisation à l'insuffisance cardiaque est l'occasion de faire connaitre cette maladie.

Les quatre signes cardinaux pour la détecter sont : "EPOF"

- Essoufflement : premier signe qui doit attirer l’attention. L’insuffisance cardiaque étant une incapacité du cœur à envoyer suffisamment de sang aux différents organes, les patients commencent par se plaindre d’être essoufflés en montant deux étages, puis un seul, puis quelques marches. L’engorgement de sang dans les poumons explique la gêne respiratoire.

- Poids : le deuxième signe, la prise de poids, est lié à la rétention hydrosodée (eau et sel) en raison de l'incapacité du coeur à pomper le sang (principal liquide de l'organisme).

- Oedèmes : ils constituent le troisième signe majeur d’insuffisance cardiaque et correspondent à un gonflement des pieds puis des jambes à cause de la rétention hydro-sodée.

- Fatigue : le quatrième signe, le cœur est un muscle qui envoie le sang à tous les organes dont les autres muscles. Ce qui se traduit par une fatigabilité excessive, même pour des petits efforts.

Devant l’apparition d’un ou plusieurs de ces signes, une consultation médicale est indispensable avec réalisation d'une prise de sang, d'un électrocardiogramme et d'une echocardiographie pour confirmer le diagnostic et mesurer la gravité de la maladie. Le traitement médicamenteux impose également un changement du mode de vie avec autosurveillance permanente (régime limité en sel et en liquide, surveillance du poids, réadaptation cardiaque). Cela permet de ralentir l'évolution de maladie et de compenser les symptômes gênants dans la vie quotidienne. Nous vous attendons nombreux à cette journée de sensibilisation pour pouvoir répondre à toutes vos questions !

 

slideshow has smam2018

 

Inscription

Merci de faire enregistrer votre participation aux événements, par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Programme


Dimanche 14 Octobre (10h-12h) :
Portes ouvertes

Maternité, 1er étage

  • Moment d’allaitement collectif
  • Découverte portage en écharpe, massage
  • Rencontre avec l’équipe

 

Mardi 16 octobre (10h-12h) : Atelier allaitement et reprise du travail

Maternité, 1er étage, salle de préparation à la naissance 

 

Jeudi 18 octobre (10h-12h) : Salon exceptionnel de l’allaitement

Salle de réunion face à la chapelle, rez-de-chaussée 

 

Vendredi 19 octobre (14h-16h) : Atelier allaitement et reprise du travail

Maternité, 1er étage, salle de préparation à la naissance

 

Retrouvez toutes les actualités de la maternité de l'Hôpital Schweitzer en cliquant ici.

L’Hôpital Schweitzer propose de longue date une consultation en diabétologie. Il bénéficie en effet depuis 2010 de la présence du docteur Catalina-Ariadna Lucescu, endocrinologue-diabétologue.

À raison de 4 jours par semaine, le docteur Lucescu reçoit les patients en consultation externe le matin et visite les patients dans les différents services l’après-midi. Elle intervient également au Centre Paul Strauss de Strasbourg dans la cadre d’une convention entre ce dernier et l’Hôpital Albert Schweitzer.

Les diverses pathologies des glandes endocrines, ces glandes, thyroïde, surrénales, hypophyse ou encore pancréas dans le cas du diabète, qui contrôlent les fonctions des différents organes, peuvent souvent être à l’origine de complications dans la prise en charge d’un patient, notamment dans les domaines de la chirurgie vasculaire ou cardiaque. Elles peuvent aussi être à l’origine même des pathologies vasculaires ou cardiaques. Ainsi le diabète, en s’attaquant aux artères, est souvent la cause d’artériopathies, celles-ci pouvant entraîner des risques cardiovasculaires ou vasculaires cérébraux. De même les rétinopathies diabétiques sont aujourd’hui la première cause de cécité avant 65 ans en France. L’origine endocrine des pathologies, notamment du fait du diabète mais pas uniquement, est souvent méconnue par le grand public. C’est ainsi qu’il arrive fréquemment que le diabète ne soit découvert qu’à l’occasion d’un infarctus ou d’un problème de rythmologie cardiaque.

L’existence d’une pathologie endocrine, même identifiée, a une incidence dans le cadre des interventions chirurgicales. Un diabète mal équilibré, par exemple, peut avoir des conséquences graves, d’où l’importance des consultations en amont des interventions et du suivi périopératoire. Le docteur Lucescu joue ainsi un rôle essentiel dans la sécurisation du parcours du patient par le conseil apporté tant aux patients qu’aux anesthésistes ou aux chirurgiens. L’objectif étant une prise en compte des pathologies endocrines en mettant en place pour chaque patient le traitement le plus approprié à sa situation.

Chaque cas étant particulier, les pathologies pouvant s’additionner par exemple, il est fondamental de s’adapter à chaque patient et de profiter de l’hospitalisation pour la mise en place de traitements ou de préventions dans la perspective de l’amélioration de la vie du patient au retour à domicile. Pour cela, la coopération avec les nutrionnistes de l’hôpital, les médecins traitants ou l’orientation vers des spécialistes sont essentiels.

En travaux depuis le Printemps 2016, le Diaconat-Colmar connaît un vaste programme de restructuration. Le département de gériatrie est temporairement transféré à l'Hôpital Albert Schweitzer. La fin des travaux est estimée au printemps 2020. L'activité d'EHPAD est quant à elle maintenue au sein du Diaconat-Colmar.

La rythmologie est une activité spécifique au sein de la cardiologie. C'est aussi l'un des domaines où la pertinence de l'activité commune entre les cardiologues de l'hôpital Albert Schweitzer et du Diaconat Fonderie se manifeste le mieux. Rencontre avec le docteur Sophie Pynn, chef du service cardiologie à Schweitzer.